PBY- 5A  F-ZBAR   PELICAN ROUGE

Le PBY-5A CV-449 a été construit par CANADIAN VICKERS à Cartierville au Canada. Acquis sous matricule11100 dans les stocks de la Royal Canadian Air Force, il est transformé en bombardier d’eau par Field Aviation sous indicatif CF-NJP et livré à la Protection Civile. Son nouvel indicatif est F-ZBAR et il arbore le bandeau rouge.

Le 29 juin 1964 au cours d’un largage, il heurte la cime d’un arbre. l’extrémité de l’aile droite et le saumon flotteur sont endommagés.

Le quatre juillet 1964, le F-ZBAR Pélican Rouge en écopage sur le canal de Donzère (26), est victime d’une ouverture intempestive de trappe du train avant, consécutif à la rupture du  “torque tube”. Cette surface débordante fait gouvernail et fait dévier la trajectoire rectiligne de l’appareil vers la rive.  Il n’est pas question de poursuivre  le décollage.

L’équipage réussit à “beacher” l’hydravion sur la berge. l’appareil est endommagé, l’eau s’engouffre par la déchirure de la coque, il se remplit d’eau et coule.

L’appareil est amené vers la berge afin d’être élingué et soulevé par une grue, mais la masse d’eau contenue dans l’avion empêche cette manoeuvre. Plusieurs tuyaux d’aspiration sont mis en batterie pour vider la coque de toute l’eau qui a envahi le fuselage et alourdit l’avion.

Lors du halage, l’avion aborde la rive d’une façon dissymétrique, l’aile droite touche en premier et se plie sous l’effort de traction.

On fait appel aux moyens de levage du Génie pour sortir l’appareil de ce mauvais pas.

La voilure se brisera lors du hissage car l’avion est très lourd à cause de l’eau qui n’a pu être évacuée.

Les moteurs et la voilure sont demontés sur place, l’avion est chargé sur une barge, et par le canal de Martigues, est ramené à Marignane.

Remisé dans un coin de la base, il est désossé et sert de stock de pièces détachées.

Le nez de l’appareil sera désolidarisé du fuselage, séjournera chez un ferrailleur de Marignane, puis reviendra sur la base, sera récupéré par l’association “Escadrille Pégase” d’Aix les Milles, qui sera dissoute par la suite. C’est le musée des traditions aéronautiques de Rochefort Soubise qui le prend en charge en 1991.

F-ZBAQ

F-ZBAV

PELICAN  BLANC

PELICAN  VERT

F-ZBAW

PELICAN  JAUNE

F-ZBBC

F-ZBAX

PELICAN   GRIS

F-ZBBE

F-ZBBD

PELICAN  BLEU

F-ZBAZ

PELICAN ROUGE (2)

PELICAN  GRIS (2)

PELICAN NOIR

Home page