L’ECOPAGE

©

L’écopage est la phase qui consiste au remplissage des soutes de l’avion sur la surface d’un plan d’eau, tout en maintenant une trajectoire de vol rectiligne horizontal.

Lors de cette opération, le CANADAIR, se présente  au-dessus de l'eau et touche la surface à 70 kts. L'appareil se trouve alors en hydroplanage, mais il vole car il est gouverné aux commandes de vol et aux moteurs. Il doit être maintenu cabré avec une assiette de 7° pour éviter d'être endommagé par les vagues. Tandis que la vitesse décroît, les 2 écopes sont sorties et engendrent "un couple à piquer". Le pilote tire alors sur le manche à balai pour éviter que le nez de l'avion ne plonge et il réajuste la puissance des moteurs pour maintenir sa vitesse pendant que l'avion s'alourdit de 500 kg/seconde.  

En 12 secondes le plein est terminé. 6 100 litres d'eau se sont engouffrés dans les deux soutes à une pression voisine de 7 bars. Les écopes sont alors rentrées et le pilote pousse les moteurs à pleine puissance pour "déjauger" l’avion. Après la sortie de l'eau à 78 kts, il effectue un palier à faible hauteur pour rechercher la vitesse de sécurité (96 kts) avant de reprendre la montée et mise de cap vers le feu.

Home page